Un exemple parmi beaucoup d’autres de la nécessité d’une plus grande coopération entre les Etats de la planète.
Le médicament sofosbuvir est efficace à 90 % contre l’hépatite C.
Selon le périodique Mariane (du 2 au 8/01/2015) , il couterait à la Sécurité sociale française 41.000 € par traitement de 3 mois après négociation avec le laboratoire américain Gilead qui le produit.
Or ce médicament ne couterait que 200 € maximum par traitement au laboratoire.
Pourquoi cette disparité et cette rémunération exorbitante ?
Parce que chaque pays continue de négocier dans son coin dans une stupide concurrence qui fait monter les enchères !
Dans l’intérêt des patients et des contribuables, il serait urgent de négocier en commun les prix des médicaments d’abord au niveau européen, mais aussi au niveau mondial.
Encore une fois, ceux qui pensent que la solution à nos problèmes passe par un replis frileux derrière des frontières étanches se trompent d’époque.
La mondialisation s’impose à nous, acceptons la pour mieux la maitriser et mieux nous protéger.
Ainsi, être plus solidaire, c’est aussi être plus intelligent et plus efficace !